avril 14, 2024

Goma Culture: retour à l’authenticité à travers le spectacle ” Za’kale ”

Le concert de Franck Amak, slameur congolais basé à Goma et membre du collectif Goma Slam Session, reste comme l’un des spectacles les plus captivants de cette fin d’année. Ce 16 novembre, l’artiste a brillamment livré un show d’art de parole d’une originalité dont lui seul détient le secret.

Dès son apparition sur scène, Frank Amake nous a transportés dans une autre époque, revêtant un attirail vintage à souhait. Avec son chapeau “Bonjour Paris”, sa chemise lignée agrémentée de bretelles, son pantalon à pattes d’éléphant et sa perpette noire, il embrassait un look rétro en harmonie avec ses textes qui réveillent les souvenirs de sa réalité mentale.

Za’kale, le titre de son spectacle, évoque la philosophie du “recours au passé”. Franck Amak défend l’idée de ramener les valeurs authentiques et originales dans le présent, de revivre le passé sans pour autant le rejeter.

Selon lui, notre passé fait partie intégrante de notre identité et il est essentiel d’en tirer profit tout en savourant le moment présent, tel un mantra Carpe Diem.À travers ses mots, l’artiste explore également l’influence du passé sur notre avenir et notre quotidien.

Il souligne que nous ne pouvons faire abstraction de nos souvenirs, de nos souffrances et de nos inquiétudes antérieures, car ces expériences marquent à jamais notre être. Chaque cicatrice du passé contribue à façonner notre personnalité et notre façon de voir le monde.

Dans la seconde partie du spectacle, Franck Amak a décidé d’ajouter une dimension visuelle à sa prestation. Accompagné des pas de danse mélancoliques de Guelor Sumaili, il a créé une synergie puissante entre son art de parole et la danse, offrant ainsi une expérience artistique multi-sensorielle.

Le public, conquis par cette nouvelle dimension, s’est levé d’un seul élan pour une ovation debout, reconnaissant la beauté et la profondeur de cette performance.Le concert de Franck Amak reste, pour moi, comme un moment exceptionnel où l’art de parole a transcendé les frontières du temps, nous rappelant l’importance de nos racines, de nos expériences passées et de notre capacité à les intégrer harmonieusement dans notre présent.

Franck Amak a prouvé une fois de plus son talent en tant qu’artiste slameur gomatracien et a laissé une empreinte dans nos cœurs et nos esprits.

David Kasi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *