juin 19, 2024

Jeux de la Francophonie : La RDC se qualifie pour la finale de la discipline danse de création aux côtés des îles Maurice, du Bénin et du Burkina

Dans une compétition acharnée aux IX Jeux de la Francophonie, la République démocratique du Congo a réussi à se qualifier pour la finale de la discipline danse de création. La compagnie “Les Algues de Goma”, composée de talentueux danseurs et danseuses tels que Meschack Kitatolya, Ines Nakalanda, Grâce Kubuya, Christy Valéry Akamba , Jolie Mputu, Thania Nkoba, Osée Mabela et Elie Nkoy, représente fièrement le pays lors de cet événement prestigieux.

C’est grâce à leur pièce captivante intitulée “Chœur de Lamentation” que la compagnie a réussi à franchir cette étape cruciale, leur offrant ainsi la possibilité de se battre pour une médaille. Cette performance remarquable aborde de manière poignante la situation des déplacés de guerre dans les camps de l’est de la RDC, une région en proie à des décennies de violences armées.

En utilisant le langage du corps et des mouvements puissants, “Les Algues de Goma” transportent le public dans un voyage émotionnel, mettant en lumière les souffrances et les espoirs des personnes touchées par les conflits. Leur chorégraphie unique combine habilement des éléments de danse contemporaine avec des influences traditionnelles congolaises, créant ainsi une expérience visuelle et artistique saisissante.

Leur pièce “Chœur de Lamentation” est un témoignage poignant de la résilience humaine face à l’adversité. Les danseurs et danseuses expriment avec grâce et intensité les défis auxquels sont confrontés les déplacés, tout en transmettant un message d’espoir et de solidarité avec un clin d’œil au travail exceptionnel que fait le collectif GOMA ACTIF pour les victimes. Leurs mouvements fluides et leurs expressions sincères captivent le public, lui permettant de ressentir la douleur et la force de ces communautés touchées.

La qualification de la compagnie “Les Algues de Goma” pour la finale est une reconnaissance bien méritée de leur talent exceptionnel et de leur engagement envers l’art et la défense des causes humanitaires. En utilisant la danse comme moyen de sensibilisation, ils parviennent à éveiller les consciences et à susciter une réflexion profonde sur les problèmes sociaux auxquels la RDC est confrontée.

Alors que les regards se tournent maintenant vers la finale de la discipline de création qui se tiendra ce jeudi 3 Août, les danseurs congolais se préparent à offrir une performance encore plus époustouflante. Ils sont déterminés à repousser les limites de la créativité et de l’expression artistique, et à continuer d’inspirer le public avec leur talent exceptionnel.

La présence de la RDC en finale est une source de fierté pour le pays tout entier. C’est une occasion de célébrer la richesse culturelle et artistique de la nation, tout en mettant en lumière les défis auxquels elle est confrontée. Les “Algues de Goma” ont déjà laissé une empreinte dans le paysage artistique congolais, et leur parcours aux IX Jeux de la Francophonie est une étape significative dans leur voyage vers la reconnaissance internationale.

La finale de la discipline danse de création promet d’être un moment exceptionnel, où les danseurs et danseuses rivaliseront de créativité et de passion. Quelle que soit l’issue de la compétition, “Les Algues de Goma” ont déjà remporté le cœur du public et leur performance restera gravée dans les mémoires comme un témoignage puissant de l’art et de la résilience congolaise

David Kasi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *