avril 15, 2024

Culture : Restitution des ateliers Slam pour la reconstruction de l’histoire de l’Afrique et du Congo.

Après tout un mois des ateliers d’écriture et de prestation Slam poésie sur l’histoire de l’Afrique et du Congo, 20 élèves des écoles secondaires Mama Yetu ainsi que Rutoboko ont restitué ce qu’ils ont appris des formateurs du collectif Goma Slam Session. La restitution a eu lieu du 29 au 31 Mars 2023 dans leurs écoles respectives.

Financée par l’organisation Belge Corporation, Education et Culture CEC en sigle, ” Bokundoli”, c’est-à-dire Renaissance (en français), est un projet avec comme objectif de réécrire authentiquement l’histoire de l’Afrique et du Congo.

A en croire le chargé de suivis Ghislain Kabuyaya, ce projet vise à rendre accessible l’histoire de l’Afrique et du Congo à travers plusieurs canaux, notamment le canal artistique. ” Il s’agit de s’informer, être outillé sur notre histoire, la réécrire autrement d’une manière inclusive et authentique,la rependre ou la diffuser à différentes cibles afin que les communautés se l’approprient»._ a-t-il indiqué.

Lors de la restitution, ces élèves ont, durant leurs exposés, parlé de l’Afrique et ses hommes forts comme Thomas Sankara, Kwame Nkrumah, Patrice Lumumba et bien d’autres. Ils ont vanté les valeurs et la beauté de ce continent tant courtisé par d’autres continents. Ils sont aussi revenu sur la période sombre de l’histoire du Continent Noir qui est l’époque coloniale

«Moi l’Afrique autrefois oubliée, ma race a perdu ses traces Moi l’Afrique autrefois évangélisée, forcée de croire à un Dieu plus clair que moi, mes cultures ont été profanées…»_ a lâché un des élèves de Rutoboko, dans sa prestation.

Pour cette même occasion, il s’en est suivi un engagement de la part des bénéficiaires dudit projet pour l’éveil social. _«Nous sommes une nouvelle histoire écrite avec l’ancre de nos peines et bravoures, nous sommes la prophétie libératrice nous sommes l’éveil de l’Afrique »_ ont-ils déclarés en synergie scénique.

Il sied de signaler que, les élèves bénéficiaires de ce programme auront encore une création artistique lors de CIFF soit Congo International Film Festival qui se tiendra à Yole Africa Goma dans les jours avenirs. Leurs textes seront collectés et sauvegardés dans un recueil pour faciliter le partage de leurs œuvres à la société.

Rappelons que ses activités sont intervenues après que le professeur Emmanuel Ruzuzi, facilitateur et membre du collège des historiens pour le projet Bokundoli, ait tenu en février dernier, un dialogue au foyer culturel de Goma avec une quarantaine d’artistes de domaines différents afin d’échanger sur comment s’imprégner et s’inspirer de l’histoire pour créer et partager les œuvres artistiques dans le cadre de ce même projet qui met l’artiste au coeur de la reconstruction de l’histoire africaine et congolaise.

Patient Rwamigabo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *