octobre 1, 2022

Goma culture : célébration de la soirée culturelle « The first feeling »

 La grande salle de l’hôtel Congo Uni a abrité une soirée culturelle ce mardi 23 Août 2022. Produit par le label Top 13 Entertaiment, cette activité a réuni des mélomanes de la culture, des artistes, ainsi que des producteurs et acteurs politiques qui ont assisté à une prestation hors pair de différents artistes musiciens, comédiens et humoristes ayant pignon sur rue en ville de Goma, la capitale provinciale du Nord Kivu en RDC.

 Dénommée ‘’ The first feeling’’ (id est Première sensation), ce rendez-vous culturel était une symbiose de différentes disciplines artistiques. C’est ainsi que des artistes musiciens Robert King et Magic Pinokio (rntre autres), ont égayé le public à majorité juvénile en interprétant des chansons célèbres tels que Lisolo ya Dego, Malaika, Zonga… La particularité du spectacle était des présentations en sketch des procès.

En effet, comme si la salle était transformée à un tribunal, on a jugé tour à tour l’honorable avec la pollution visuelle des images en ville de Goma, un jeune de la société civile ayant intégré un parti politique ainsi qu’un artiste à la fois musicien et politicien.

Jo Mass à la barre

L’hôte de la soirée était Jo Mass un artiste musicien et dessinateur connu en ville de Goma d’abord comme artiste du gospel et qui s’est lancé depuis deux ans dans la musique sociale. Celui-ci a interprété Yesu Ne Kulusu de Ferre Gola, Rétroviseur (chanson dont il est auteur compositeur) ainsi qu’une chanson de papa Wemba.

 ‘’Je ne voulais pas qu’il prenne uniquement la forme d’un concert mais plutôt une soirée culturelle. Il y’a eu des jeunes talents, des apprentis stagiaires avocats, des humoristes qui sont monté sur scène en émettant des messages qui ont suscité le public à la prise de conscience. C’est une innovation que je voudrais continuer’’ a laché Jo Mass à Zik Plus. Avant d’annoncer la sortie de son album « Larme » en dédicace à sa mère déjà disparue.

Pour boucler la boucle de la manifestation, les invités ont participé à un geste de collecte de fonds qui destiné aux écoliers les plus démunis en ce début de la rentrée scolaire. L’art au service des plus démunis, une innovation qui nécessite du soutien tous azimuts.

Albert Isse Sivamwanza

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.