février 25, 2024

Gospel: 5 ans que Marie Misamu est partie, rappel sur les circonstances de sa mort et son parcours musical

CE JOUR-LA… 16 janvier, comme aujourd’hui…
Le 16 janvier 2016, décès de la chanteuse Marie Misamu.
C’était en début de soirée que la nouvelle s’était répandue à Kinshasa, avant d’être confirmée par le président de l’Association des musiciens chrétiens du Congo (AMCC), Patrice Ngoy Musoko.
D’après des sources familiales, Marie Misamu s’était elle-même rendue en début d’après-midi, ce jour-là, à l’hôpital de l’amitié sino-congolaise (dans la commune de N’djili, à Kinshasa) avant d’y mourir vers 19 heures. Les mêmes sources avaient fait savoir que Marie Misamu se trouvait à une retraite de prière quand elle avait ressenti un malaise qui l’avait obligé à aller à l’hôpital
.

Par Benjamin Babunga Watuna
Marie Misamu est née en novembre 1974 à Kinshasa, d’une famille de huit enfants. Elle s’était mariée à l’âge de 19 ans et avait eu une fille en mai 1994, Ruth. Elle a commencé à chanter lorsqu’elle était petite mais elle s’est fait connaître lorsqu’elle chantait aux côtés du chanteur Debaba (devenu alors un évangéliste) dans son album “Musamaliya” puis, avec Debaba toujours, dans l’album “Nazhirea, Who’s that girl”. C’est dans cet album qu’elle chantera la chanson “Reconnaissance” (chansons que les mélomanes ont baptisé “Seigneur”) qui la fera connaître davantage au public.
Quelques années après, sa voix, son répertoire, son style et son talent multiformes la feront connaître bien au-delà des frontières de la RD Congo. En plus de la musique, Marie Misamu était styliste, modéliste, couturière et décoratrice.
A retrouver également sur le blog : www.babunga.alobi.cd

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *